MY ILLUSTRATIONS

Illustration

Je dessine depuis tout petit et beaucoup de photos de mon enfance en temoignent. Mes études supérieures m’ont amené à entrer dans le domaine des arts : plastiques comme appliqués. L’art a toujours fait partie de ma vie sans que ma famille partage cette passion, je ne sais donc pas d’où cela me vient, mais peu importe, car je ne pourrais plus m’en passer.

Tout commence à la fac d’arts-plastiques où j’ai appris à repousser mes limites, mais aussi à les connaitre. Je ne suis resté qu’un an là-bas, non pas parce que ça ne me plaisait pas, bien au contraire, mais parce que ce n’est pas ce que je voulais faire dans l’avenir. L’ambiance de la fac est vraiment cool, tout le monde se parle et surtout, tout le monde s’inspire des autres : on partage ses techniques et ses connaissances. Petit détail sur cette année : c’est grâce à un projet en groupe que j’ai connu my partner in crime, j’ai nommé Margot !

Après ça, nous avons poussé ensemble les portes des arts appliqués. Autant vous dire que le choc entre les deux années a été rude les premières semaines, car c’est un milieu plus professionnel que les arts-plastiques où notre créativité est plus bridée … Mais, pour ma part, cela m’a appris une nouvelle façon de travailler et surtout de nouveaux univers, comme le design graphique, l’architecture, etc. Pendant cette année, on nous a demandé de tenir un carnet de croquis : j’ai honte de vous l’avouer, mais j’en ai seulement rempli les trois premières pages en un an … Voilà c’est dit, mais la raison est que je suis trop perfectionniste. Les croquis, ce sont des ébauches, des dessins vite fait et cela ne me correspondait pas. Mais avec le temps, j’ai commencer à prendre plaisir à croquer (oui, c’est bien comme ça que l’on dit), des gens, des endroits, des détails, tout ce que l’on peut dessiner au final.

J’ai gardé de la fac le fait de m’inspirer, et comme le disait si bien Ingres : « On ne fait rien de rien », c’est-à-dire qu’il est difficile, avec tout ce qui existe déjà, de ne pas trouver l’inspiration dans le travail d’un autre. C’est donc en voyant les silhouettes de René Gruau ou encore celles de Garance Doré que j’ai trouvé mon style d’illustrations, un style qui s’intéresse à la ligne, au trait et à l’effet inachevé qui apporte une texture au dessin, et qui au final donne un résultat simple et minimaliste qui me correspond. Alors, ce n’est donc pas sans appréhension que je publie ma première illustration : cela ouvre une nouvelle voie pour le blog, car il m’arrive parfois de vouloir vous parler de choses que je ne possède pas, mais qui sont dans le mood du moment. Pour pallier à cela, j’ai donc pensé que les illustrations seraient une bonne alternative aux photos piochées directement sur internet. J’espère donc qu’elles vous plairont et qu’elles vous feront découvrir beaucoup de choses dans les prochains articles qui arrivent bientôt.