GUCCI’S LOAFERS

Faut-il encore une fois que je revienne en vous disant que c’est à cause de mes cours que je n’ai rien posté depuis plus d’un mois ? Non hein, vous l’avez compris ! C’est triste à dire, mais vous avez l’habitude avec moi maintenant … Bref, c’est les vacances, du coup entre un cheesecake vegan en train de refroidir et un granola dans le four, je me suis dit que ça serait une bonne idée si je revenais voir ce qu’il se passe ici … On dirait Brie Van de Kamp lol !

Je reviens donc avec un article sur les mocassins que j’ai toujours aimé et que je porte depuis longtemps maintenant. Ma première paire, que j’ai toujours d’ailleurs, était des The Kooples en cuir brun que j’ai voulu pendant des mois et qui, au final, m’avait couté beaucoup trop cher pour me faire saigner les pieds … Je me disais que le cuir allait se détendre et qu’ils me feraient moins mal, mais je n’ai pas eu le courage d’attendre, donc je ne les ai presque pas porté. Je les avais acheté quand j’étais encore au lycée et que j’avais un style très « Versailles » (comprenez : chemise, chino, petit pull sur les épaules et bien sûr mocassins), une vraie pub Ralph Lauren en page 15 de Vogue ou de GQ ! Après avoir eu mon bac, j’ai découvert la fac et son vestiaire ultra détente. Vous les voyez aussi s’éloigner les mocassins là ? Depuis, les années ont passé et petit à petit je pense avoir trouvé mon style qui se résume à un mélange de ces deux époques : j’aime les belles pièces et les marques, mais surtout quand elles sont associées à des pièces plus streetwear ! Soyons honnête, le trop chic j’ai donné et le trop cool, j’ai donné aussi, mais c’était pas vraiment ça … Bref.

Pour revenir au sujet principal, je me cherche une nouvelle paire de mocassins pour remplacer mes The Kooples que je trouve un peu passés, mais que je porte néanmoins chaque été … Dans un de mes derniers articles, je vous parlais du fait que j’allais ralentir la cadence à laquelle j’achetais mes fringues sans faire attention à la qualité, pour au contraire acheter moins, mais mieux ! Pour répondre à cela, je cible surtout les intemporels, qui ne vieillirons pas et que je pourrai remettre l’année prochaine, comme dans cinq ans … Le principe des intemporels, quoi, merci Arnaud ! C’est comme ça que je suis tombé sur ces mocassins Gucci, mais aussi parce que sur mon Instagram, tout le monde les a ! C’est vrai, depuis l’année dernière, on les voit aux pieds de tous les blogueurs, à toutes les Fashion Week, partout partout partout, et pourtant je ne m’en lasse pas. Et ça, croyez moi, c’est bon signe ! Portés avec un de ces jeans hyper tendance en ce moment à larges revers ou même aux bords bruts, je m’y vois déjà …

Mocassins, Gucci.